Etudes_de_la_Nature_T_II_Jacques-Henri-Bernardin_de_Saint-Pierre
  • Etudes_de_la_Nature_T_II_Jacques-Henri-Bernardin_de_Saint-Pierre
  • Etudes_de_la_Nature_T_II_Jacques-Henri-Bernardin_de_Saint-Pierre
  • Etudes_de_la_Nature_T_II_Jacques-Henri-Bernardin_de_Saint-Pierre
  • Etudes_de_la_Nature_T_II_Jacques-Henri-Bernardin_de_Saint-Pierre

Etudes de la Nature Tome II, Jacques-Henri-Bernardin de Saint-Pierre

110,00 €
TTC

chez Pierre François Didot le jeune, 1784, 631 p.

Ecrivain et botaniste français, Bernardin de Saint-Pierre est celui qui a exprimé de la manière la plus simple la théorie du finalisme anthropocentrique à l'œuvre dans la nature :

« Il n’y a pas moins de convenance dans les formes et les grosseurs des fruits. Il y en a beaucoup qui sont taillés pour la bouche de l'homme, comme les cerises et les prunes ; d’autres pour sa main, comme les poires et les pommes ; d’autres beaucoup plus gros comme les melons, sont divisés par côtes et semblent destinés à être mangés en famille.... La nature paraît avoir suivi les mêmes proportions dans les diverses grosseurs des fruits destinés à nourrir l'homme, que dans la grandeur des feuilles qui devaient lui donner de l’ombre dans les pays chauds  » 

Quantité

VA016

Fiche technique

Période d'édition
18 - XVIIIe siècle
Etat
Correct
Reliure
Reliure Pleine Peau
Format (hauteur du livre)
in-12 (de 16 à 20cm)
Particularités
Ex-Libris

Vous aimerez aussi